La loi du 10 janvier 1936 sur les groupes de combat et milices privées (article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure) : l’arme de dissolution massive

Un commentaire

Pour citer cet article :

RDLF 2015, chron. n°20 (www.revuedlf.com)

Laisser un commentaire