Un commentaire

  1. Article très pertinent sur le  »droit à l’oubli » qui renferme des enjeux non négligeables sur les plans politique, économique et sécuritaire engageant d’une certaine manière la souveraineté des Etats aux prises avec d’une part, les intérêts des géants du monde numérique (GAFA) et d’autre part, avec l’exercice des droits relatifs au respect de la vie privé reconnu à chaque citoyen…Au-delà de la Communauté européenne, les Etats africains dans leurs législations doivent s’y intéresser si cela n’est pas encore fait, vu le caractère universelle de la sphère numérique.

Pour citer cet article :

RDLF 2017, chron. n° 15 (www.revuedlf.com)

Laisser un commentaire