L’arbitrage CIRDI face aux droits de l’homme [Résumé de thèse]

Un commentaire

  1. Salut. Je tiens tout d’abord à décliner mon admiration à l’auteur. En effet, cette recherche aborde des questions au cœur de nouvelles préoccupations du Droit International des Investissements.

    Comme le fait remarquer l’auteur, le sujet étudié met en évidence le conflit entre les États et les sociétés transnationales. Mais au-delà de cette oppisition États/sociétés transnationales, ne peut- on pas y voir une opposition entre le Nord et le Sud? Tant la majorité des multinationales est d’origine du Nord. La fabrique des accords bilatéraux d’investissement est à questionner ici.Ma double formation de juriste et politiste me conduit à cette reflexion, qui est le produit d’un questionnement sur les dynamiques latentes de la réalité susmentionnée.

    Je suis actuellement engagé dans de nombreuses recherches relatives au Droit International des Investissements,et disposé à être associé à d’autres.

    NGOH EKOBE Jacques Charlie
    Diplomate/ enseignant/ chercheur

Pour citer cet article :

RDLF 2014, thèse n°11 (www.revuedlf.com)

Laisser un commentaire