Le principe d’indisponibilité du corps humain, limite de l’usage économique du corps

Pour citer cet article :

RDLF 2015, thèse n°09 (www.revuedlf.com)

Laisser un commentaire